La cuisine moléculaire est-elle un art culinaire ?

Les chercheurs font le nécessaire pour satisfaire les papilles des amoureux de la cuisine. Depuis des années, la cuisine moléculaire a vu le jour et connait un grand succès même si elle n’est généralement servie que dans les grands restaurants. Quels sont les détails qu’il faut savoir sur la cuisine moléculaire ?

Qu’est-ce que la cuisine moléculaire ?

La cuisine moléculaire est une discipline qui étudie le fonctionnement chimique et les phénomènes scientifiques lors de la transformation culinaire, c’est-à-dire les cuissons ou encore les différents mélanges. Elle vise en effet à comprendre les mécanismes qui font interagir les molécules entre elles. Une fois que les bases aromatiques et les principes chimiques sont identifiés, les recettes seront produites de la même manière, mais elle est mieux maitrisée. Il s’agit plus clairement d’une méthode pour apporter du renouveau à la cuisine.

Qu’en est-il de ses origines ?

La cuisine moléculaire est née de la rencontre de deux hommes scientifiques passionnés par la cuisine. Cette méthode a permis d’ouvrir de nouveaux horizons gustatifs et artistiques de la cuisine moléculaire. Depuis, la fabrication des rouleaux de graisses, des spaghettis à la menthe au canard, des perles de Coca-Cola était possible. Ces deux hommes ont permis de mélanger le goût selon le désir de chacun. Les industriels étaient le premier à se servir de la cuisine moléculaire pour pouvoir ensuite les mettre en vente dans les grandes surfaces. Peu de temps après, les amoureux de la cuisine se sont penchés sur la présentation de la nourriture ainsi que de l’aspect visuel. Tout était possible puisque des chefs ont même créé des sauces à base de jus ou d’infusion. Il est à noter que la saveur est intacte, mais la présentation est originale et raffinée.

La magie de la cuisine moléculaire

La cuisine moléculaire est une vraie œuvre d’art et offre un spectacle des yeux inédit durant la préparation. Il arrive qu’une fumée blanche et froide d’azote dégage d’un liquide, qui sera par la suite gélifié et transformé en sphère. La gélification consiste en effet à déstructurer les aliments en les présentant sous forme de gel en cube ou en cylindre. La sphérification, quant à elle, permet de réaliser des bulles grâce au froid. Il arrive donc qu’une petite bulle rouge avec un goût de tomate soit présente dans une assiette. Le goût ne peut que surprendre les convives.

Cuisine moléculaire : un art créatif

La cuisine moléculaire est classée comme étant un art culinaire. Effectivement, le dressage des aliments est novateur et propose de l’exotisme dans les plats. La forme peut être précise, aussi, il existe de nombreuses ornementations comestibles qui ont des saveurs ajustées grâce aux molécules appropriées. La cuisine moléculaire est une source riche en matière de découverte de différentes saveurs et en innovation artistique. Le plat est plus joli puisque les aliments peuvent avoir une forme et l’alliance gustative ravive les papilles. Effectivement, l’utilisation des molécules permet d’obtenir une saveur inédite qui fait rêver les gourmands.